Logo FORM+

Calculez votre fréquence cardiaque optimale

Vous êtes-vous déjà demandé si votre entrainement était aussi efficace que vous le souhaiteriez?

Découvrez la solution, basée sur votre fréquence cardiaque, qui vous permettra d’optimiser chacun de vos entrainements pour atteindre facilement vos objectifs. En saisissant simplement votre âge, un calcul scientifique déterminera les différentes zones de votre fréquence cardiaque qui vous aideront à obtenir des résultats ciblés et durables. Et cerise sur le gâteau, vous avez seulement besoin d’un capteur cardiaque ANT+, pour suivre votre coeur à travers les différentes zones, lors de votre séance.


Vos zones idéales d'entrainements

 

0 à 60 %
 
61 à 70 %
 
71 à 80 %
 
81 à 90 %
 
91 à 100 %
 

Chaque zone de la fréquence cardiaque, représentée par une couleur, correspond à un certain seuil permettant d’atteindre un objectif précis. Pour un entrainement optimal et des résultats sérieux, voici les différentes zones de travail à cibler:


échauffement/récupération : Cela correspond à un effort modéré, idéal en début de séance pour vous échauffer en douceur et en fin de séance pour récupérer activement en éliminant les déchets produits par vos muscles durant l’effort.

endurance fondamentale : Après 20 à 40 minutes effectuées dans cette zone, vos muscles commenceront à puiser dans les graisses. Cet effort modéré vous permet donc de vous affûter tout en améliorant votre endurance sur une longue période (plus d’1h30).

endurance active : L’effort est soutenu mais votre corps est capable de fournir suffisamment d’oxygène pour maintenir cet effort dans la durée. Grâce à ce type d’entrainement, vos muscles s’habitueront à mieux consommer les sucres présents dans les fibres musculaires, et ainsi à maintenir vos allures rapides pendant une durée plus longue.

résistance : Dans cette zone, votre organisme n’apporte plus suffisamment d’oxygène pour répondre à la demande de vos muscles. C’est le seuil d’anaérobie, qui entraine également l’effet EPOC (la consommation excédentaire d’oxygène après exercice) permettant de brûler des calories plusieurs heures après la fin de la séance. Cet entrainement comportant des efforts courts et répétés dans cette zone, permet d’améliorer les performances tout en apprenant aussi à mieux récupérer après des efforts intenses.

résistance dure : Cette zone correspond à un effort très intense et doit donc être uniquement travaillée sur des efforts fractionnés très courts (15 secondes). Les athlètes l’utilisent à très petite dose, compte tenu de sa très haute intensité.